Alain Couétil - Entraîneur de chevaux de courses à Senonnes (galop - plat et obstacle)

Bienvenue sur le site Internet d'Alain Couétil

Alain Couétil, entraîneur de chevaux de courses de galop, est heureux de vous accueillir sur son site Internet. Vous trouverez sur celui-ci tout ce qu'il convient de connaître sur son équipe, son écurie, ses chevaux, comment le contacter et bien sûr toute son actualité.

Casaque de Couétil Elevage Samedi 19 mai 2018 - Fara Sun effectuait ses débuts à domicile en disputant le prix d'Amours à Senonnes.
La fille de Zambezi Sun s'est placée au milieu du peloton de ces jeunes AQPS durant le parcours. Dans la ligne droite finale, Maryline Eon a longtemps cherché l'ouverture. Se créant quelque peu le passage à 300 mètres du poteau, Fara Sun a alors placé une belle accélération pour venir sûrement dominer la situation aux abords du poteau, tâche jamais évidente lorsqu'il s'agit de rattraper des adversaires déjà lancés à pleine vitesse.

Casaque de la Famille Moussac Auparavant, la même tactique de Maryline Eon avait débouché sur une issue plus facile. Elle montait Fortune de Mer qui effectait à cette occasion sa rentrée.
Cheminant au milieu du peloton côté corde, la fille de Soldier of Fortune accusait un retard assez important sur les leaders à l'entrée de la ligne droite. Maryline Eon a alors choisi de rester le long de la lice car le passage s'est ouvert devant elle. Sa partenaire a bien sprinté pour dans la phase finale pour venir l'emporter aux abords du poteau plus sûrement que ne l'indique l'écart à l'arrivée. Elle renoue ainsi avec le succès près d'un an après avoir vaincu pour la prmeière fois.

Casaque de Charles Green Enfin, Lord Tarranaga, à l'arrivée de ses trois premières courses, tentait de progresser en disputant un maiden pour 3 ans.
Rapidement en quatrième position, le fils de Planteur s'est mêlé à la lutte dans la phase finale. Malgré les sollicitations de Mathieu Androuin, il n'a pu améliorer sensiblement son classement et conclut au troisième rang, sans démériter.

Dallas des Pictons poursuit sa série

Casaque de Marais des Pictons Dimanche 13 mai 2018 - Irréprochable depuis ses débuts cette année, Dallas des Pictons devait confirmer sa dernière victoire à Loudéac en prenant part au prix du Haras d'Ecouves au Pin au Haras.
Placé à l'arrière-garde du petit peloton de 5 unités par MAthieu Androuin, le fils du très en vogue Spanish Moon s'est rapproché à l'extérieur dans la phase finale. Malgré une petite gêne de Dinine de Grain, il est parvenu à dépasser celle-ci sur le but pour signer une second succès consécutif.

Casaque de Charles Green En milieu de réunion, Authorized Art avait effectué sa rentrée après une course de débuts sur le sable deauvillais cet hiver.
Propulsé dans le sillage de l'animateur par Mathieu Androuin, le fils d'Authorized a cheminé dans cette position préférentielle jusqu'à la sortie du dernier tournant où le leader dérobait. Il s'est alors mêlé à la lutte pour la victoire et pensait bien l'obtenir jusqu'à ce que Melburnian, venue du diable vauvert, ne lui subtilise aux abords du poteau.

Casaque de l'écurie Cerdeval Après des débuts sans saveur à l'automne dernier, Equateur retrouvait la compétition cette année à Morlaix.
Placé au sein du petit peloton par Maryline Eon, le fils de Network n'a pu suivre l'accélération brutale de Diocèse à l'amorce du dernier tournant mais a tout de même bien conclu pour terminer à une nette troisième troisième.

Elvira : bon sang ne saurait mentir

Casaque de Mme Théard Elvira Jeudi 10 mai 2018 - Il est des débuts qui sont très attendus. Ceux d'Elvira en faisaient partie car elle est née dans la pourpre en tant que fille des excellents Poliglote et Sweeny.
Et elle n'a pas déçu ses nombreux supporters en s'imposant comme à la parade. Après un parcours protégé en milieu de peloton, la partenaire de Maryline Eon est passée à l'offensive dans le tournant final, se détachant rapidement dans la ligne droite pour laisser une belle impression visuelle face à des adversaires certes moyens.
Et l'espoir de la voir suivre les traces de ses illustres parents se poursuit.

Casaque de l'écurie Cerdeval Presidente Line De son côté, Presidente Line effectuait sa réapparition cette saison dans le prix Guy de Talhouët-Roy à Saint-Brieuc.
La mieux partie, la fille de Martaline s'est placée dans le groupe de tête d'une épreuve menée à bon train par Estonia Sport qui venait de débuter victorieusement. Dans la ligne d'en face, l'animatrice prenait un peu d'avance sur le peloton et Mathieu Androuin ne tardait pas à réagir en demandant à sa partenaire d'accélérer à son tour. Lancée à la poursuite d'Estonia Sport, Presidente Line refaisait mètre par mètre mais, hélas, le poteau sauvait la fuyarde qui conservait l'avantage du minimum sur la ligne, bien aidée en cela par un écart de poids de 7 kilos !
Presidente Line n'avait donc pas à rougir de cette seconde place, d'autant que le reste du peloton termine beaucoup plus loin.

Demoiselle d'Ange progresse vite

Casaque de Mme Corbin Demoiselle d'Ange Dimanche 6 mai 2018 - Après avoir débuté de façon anonyme le mois dernier sur le même parcours, Demoiselle d'Ange a montré qu'elle apprenait très vite en s'imposant à Durtal pour sa deuxième sortie publique.
Placée dans le sillage de l'animatrice par Maryline Eon, la grise fille de Turgeon est venue l'attaquer dès la mi-ligne droite d'en face pour prendre le meilleur dans le dernier tournant et filer au poteau en toute quiétude.

Melchief battu avec les honneurs

Casaque de Couétil Elevage Melchief Vendredi 4 mai 2018 - Lauréat de ses deux tentatives en haies à Auteuil, Melchief disputait la Listed Prix du Cher, à Compiègne, où il affrontait un lot relevé en portant le poids le plus élevé malgré son inexpérience.
Rapidement dans le groupe de tête, le fils d'Air Chief Marshal a même pris les commandes de la course à un tour de l'arrivée. Augmentant le rythme dans la ligne d'en face, le partenaire d'Alexis Poirier n'a concédé l'avantage qu'après le saut du dernier obstacle. Malgré son courage, il perdit la seconde place sur le poteau, devancé par deux habitués de Compiègne qui bénéficiaient d'un poids beaucoup plus avantageux.

Bango d'entrée pour Etatix dans les groupes !

Casaque de Mme Tranchant-Dassault Etatix Mercredi 25 avril 2018 - Après une rentrée parfaite il y a deux mois sur l'hippodrome d'Angers où il n'avait pas eu à lutter, Etatix montait plusieurs marches en disputant l'important prix Bango, groupe III pour AQPS où il affrontait qui plus est ses aînés.
Placé progressivement dans le sillage de la favorite Dune Rouge, au sein du peloton, le fils du regretté Vision d'Etat s'est montré encore un peu vert durant le parcours. Dans la longue ligne droite finale, Maryline Eon l'a décalé vers l'extérieur. Une fois équilibré, Etatix a alors placé une accélération imparable pour ses rivaux, l'emportant très sûrement et restant ainsi invaincu cette année.

Fortunes diverses du dimanche

Casaque de Hspirit Dimanche 22 avril 2018 - De retour en compétition après un an d'absence, Onlyjim effectuait ses débuts sous notre entraînement dans le prix Chateau d'Ys à Blain-Bouvron le Gavre.
Rapidement porté en tête par son jeune jockey Baptiste Henry, le fils de Manduro a mené le peloton, flanqué de Pretorio qui lui mit la pression dans la ligne d'en face, tout comme Snap Call qui tenta vainement de s'infiltrer à la corde. Onlyjim a courageusement lutté dans la phase finale mais ces deux assaillants firent parler leur forme avancée pour finir et le représentant de Hspirit dût se contenter de la troisième place.

Casaque de l'écurie Cerdeval De son côté, Swansirized essayait de retrouver un peu de mordant en disputant le prix Henri de la Jaille à Durtal.
Nanti d'un numéro dans les stalles à l'extérieur, Alexandre Chesneau rabattit tout de suite son partenaire le long du rail au sein du peloton. Dans la phase finale, tout s'est ouvert devant le fils d'Authorized qui accéléra bien pour venir prendre une nette seconde place.

Caravagio prend des lettres de noblesse dans le prix Lord Seymour

Casaque de Philippe Jeanneret Caravagio Dimanche 15 avril 2018 - Brillant vainqueur pour sa rentrée à Nantes début mars, Caravagio retrouvait le niveau listed dans lequel il avait échoué de très peu en fin d'année dernière. A cette occasion, il foulait pour la première fois la piste du nouveau ParisLongchamp en disputant le prix Lord Seymour.
Progressivement rabattu en tête par Mathieu Androuin, le fils d'American Post a mené le peloton à sa guise. Démarrant franchement à l'entrée de la ligne droite, il a pris du champ sur tous ses rivaux... sauf Casterton qui ne lui laissait aucune chance dans les 200 derniers mètres. Caravagio ne déméritait donc pas en terminant second face à ce concurrent déjà lauréat à ce niveau l'an dernier.

Casaque de Couétil Elevage Satanicjim De son côté, le 9 ans Satanicjim, déjà double vainqueur de listed, poursuivait sa cure de jouvence à Loudéac, hippodrome sur lequel il s'était déjà imposé le mois dernier. Et, une nouvelle fois, il n'a pas fait dans le détail sur un terrain lourd parfaitement à sa convenance.
Monté au milieu du peloton de l'extérieur, le fils de Pivotal s'est rapproché seul au grand large dans le tournant final et a rapidement créé la décision, s'imposant dans la plus parfaite décontraction, une nouvelle fois, sous la selle de Maryline Eon.

Boy Royal en impose

Casaque de Couétil Elevage Boy Royal Mardi 10 avril 2018 - Après une rentrée correcte à Fontainebleau le mois dernier, Boy Royal se présentait au départ d'un prix de Vieillevigne délocalisé à Pornichet où sa principale rivale était Layali, placée de listed l'an dernier.
Progressivement rabattu en tête par Maryline Eon pour effacer son numéro extérieur dans les stalles, le fils de Myboycharlie a mené le peloton à sa guise mais à un train régulier tout de même. Attaqué dans le tournant final, il a bien répondu à ses adversaires en réaccélérant à l'entrée de la ligne droite finale. Se détachant progressivement, il a filé au poteau en toute quiétude pour signer son premier succès de l'année.

100% de réussite à Machecoul

Casaque de Couétil Elevage L'improviste Lundi 2 avril 2018 - L'écurie délégait trois partants à Machecoul en ce lundi de Pâques sans mettre tous ses oeufs dans le même panier mais avec une belle réussite puisque tous les trois ont fini sur le podium.
L'improviste ouvrait le bal et disputait le prix Jean de Grandmaison après une course de débuts sur le sable deauvillais cet hiver. Tout de suite placé en tête par Maryline Eon, le fils de Vision d'Etat a emmené le peloton à son rythme. Attaqué de toutes parts dès l'entrée de la ligne droite, L'improviste s'est montré particulièrement tenace pour repousser l'offensive d'Hurrican Kar à son intérieur et celle de Villa Amadora pour finir. Il s'impose ainsi en faisant preuve de courage et d'endurance.

Casaque de Jean-Pierre Cherruau Une heure plus tard, c'était en tour d'Ennza de From de tenter de briser la glace après deux accessits en deux courses. Elle disputait le prix Claude Rouget, un maiden pour AQPS de 4 ans.
Rapidement en tête puis relayée à un tour de l'arrivée, la fille de Spanish Moon a repris le meilleur à l'amorce du dernier tournant mais a rapidement perdu cet avantage au profit d'Ecoute en Tête et d'Epervier du Val qui étaient venus vite dans son dos. Prise de vitesse par ces deux concurrents, elle n'a pu les suivre et a produit son effort en retrait pour conserver une nette troisième place sous la selle de Mathieu Androuin.

Casaque de Mme Tranchant-Dassault Pour finir, New Dancer effectuait ses premiers pas en piste dans un maiden pour 4 ans, le prix Pierre de Lorgeril.
Le fils de Dragon Dancer s'est bien défendu dans cette épreuve sous la selle de Mathieu Androuin et signe lui aussi une troisième place, encourageante pour ses débuts en compétition.

>