Alain Couétil - Entraîneur de chevaux de courses à Senonnes (galop - plat et obstacle)

Bienvenue sur le site Internet d'Alain Couétil

Alain Couétil, entraîneur de chevaux de courses de galop, est heureux de vous accueillir sur son site Internet. Vous trouverez sur celui-ci tout ce qu'il convient de connaître sur son équipe, son écurie, ses chevaux, comment le contacter et bien sûr toute son actualité.

Goldie Star fait un "truc"

Casaque de Gold and Blue ltd Goldie Star Lundi 22 juillet 2019 - Le prix de l'Aubinière a permis de voir les débuts tonitruants de Goldie Star qui a réalisé une performance peu banale pour ses débuts en compétition au Lion d'Angers.
Partie en avant-dernière position de ce maiden pour AQPS de 3 ans, la fille de Saint des Saints était encore très attardée lorsque Great Wedding plaçait son attaque à la sortie du dernier tournant. Pourtant, au prix d'une fin de course peu commune, la partenaire de Mathieu Androuin est revenue du diable vauvert arracher le succès au nez et à la barbe de sa rivale sur le poteau. Elle signe ainsi des débuts particulièrement prometteurs.

Casaque de Couétil Elevage En fin de réunion, Artificier devait confirmer son honorable rentrée du mois dernier en participant au prix Caude Rouget, handicap pour chevaux d'âge.
Placé au sein du peloton par Maryline Eon, le fils de Lemon Drop Kid a bien accéléré dans la phase finale pour venir s'assurer le second accessit aux abords du poteau.

Fightelle rectifie le tir

Casaque d'Isabelle de Saint Anthost Dimanche 21 juillet 2019 - Deux semaines après avoir laissé échapper le succès dans les derniers mètres du parcours à Corlay, Fightelle remettait le couvert en espérant un meilleur sort sur l'hippodrome d'Erbray.
Cette fis-ci, la partenaire de Maryline Eon ne trouva personne pour lui subtiliser la victoire et la fille de Montmartre put ouvrir facilement son palmarès face à ses aînées.

Casaque de l'écurie A.B.U. Au cours de la même réunion, Danses Cavalières devait afficher des progrès sur sa rentrée du mois de mai en affrontant ses congénères de 3 ans dans un maiden.
Associée à Mathieu Androuin, la fille d'Authorized ne put contester la victoire de Coll Wine mais elle s'empara d'une nette deuxième place, encourageante pour la suite de sa carrière.

Exquise Mag reprend sa marche en avant

Casaque du Comte A-A. Maggiar Dimanche 14 juillet 2019 - Forte d'une prometteuse rentrée fin mai après une longue absence, Exquise Mag disputait une course pour juments d'âge à Corlay.
Associée à Maryline Eon, la fille de Gris de Gris n'a pas laissé passer l'occasion d'ajouter une seconde victoire à son palmarès, en trois sorties, en se rendant sûrement maîtresse de la situation dans la phase finale aux dépens de juments beaucoup plus agueries et qui avaient fait montre d'une grande forme récente.

Casaque de Mark Edwards En ouverture de réunion, Gavina s'était à nouveau essayée sur le parcours de ses débuts du mois dernier où elle s'était très bien comportée. Le prix Yves Le Moigne lui permettait ainsi de confirmer ses bonnes dispostions dans une épreuve réservée aux AQPS de 3 ans.
Toujours associée à Maryline Eon, la fille de Martaline prit la troisième place de l'épreuve.

Casaque de M-T. Théard Elvira De son côté, à Senonnes, Elvira délaissait les épreuves d'AQPS pour se frotter aux pur-sang dans un handicap sur 2.300 mètres, une tâche a priori peu évidente sur une distance aussi courte.
La course fut menée grand train dès le départ et il ne fut donc pas étonnant de voir les chevaux les plus attentistes récompensés pour leur patience. La fille de Poliglote, antépénultième durant le parcours, produisit son effort en pleine piste dans la phase finale et, même si la partenaire de Laura Poggionovo n'eut pas eu le coup de reins aussi tranchant que ses rivales de l'arrière-garde, elle traça tout de même une belle fin de course qui lui permit de prendre la troisième place de l'épreuve dans un final très disputé.

Goélette hisse ses voiles au niveau blacktype AQPS

Casaque du Haras de Mézeray Mardi 9 juillet 2019 - Après deux premières tentatives encourageantes mais toujours à la recherche d'un premier succès, Goélette tentait sa chance dans le Groupe 3 AQPS prix de l'Isle Briand, au Lion d'Angers donc.
Placée à l'arrière-garde du peloton, la fille de Muhtathir recula même au dernier rang lorsque les animateurs haussèrent le rythme dans la ligne d'en face, se retrouvant alors très loin de la tête de course. Cependant, au prix d'un bel effort isolé en pleine piste, la partenaire de Maryline Eon passa bon nombre de ses rivaux pour venir cueillir une méritoire troisième place, à distance des deux premiers.

Farah di Belle pour une première

Casaque d'Isabelle de Saint-Anthost Farah di Belle Dimanche 7 juillet 2019 - Ayant affiché des progrès lors de sa deuxième course, Farah di Belle s'élançait avec des ambitions dans le prix Kerbastar à Corlay, un bumper pour gentlemen-riders et cavalières.
Montée dans le sillage de l'animatrice durant le premier tour, la fille de Doctor Dino a concédé un peu de terrain à l'issue de celui-ci avant de revenir avec d'évidentes ressources à l'amorce du dernier tournant. Dans la ligne droite finale, la partenaire de Marie de Asis Trem a rapidement pris la mesure de ses adversaires et a filé vers un premier et facile succès, pour la plus grande joie de sa cavalière qui, elle aussi, ouvrait son compteur de victoires en cette occasion.

Casaque d'Isabelle de Saint-Anthost Fightelle Après une course de débuts en novembre dernier, Fightelle reprenait la compétition dans une épreuve réservée aux AQPS de 4 ans.
Patientant en antépénultième position du petit peloton, la fille de Montmartre a commencé à faire mouvement dans le tournant final où elle fit le tour du peloton pour aborder la ligne droite finale sur la ligne de tête. Bientôt, la partenaire de Maryline Eon prenait un net ascendant sur ses adversaires... avant de se faire surprendre dans les derniers hectomètres par la fin de course tranchante de Frimousse qui passait la sienne devant celle de Fightelle au poteau.

Casaque de Couétil Elevage Pour clore la réunion corlaysienne, Erambo tentait de reprendre le cours de ses bonnes prestations après son échec dans le Grand Prix des AQPS à Nantes.
Placé dans le sillage d'Ebonita qui menait le peloton derrière le fuyard Espion de Guye, le fils de Satri se retrouva au milieu du petit groupe lorsque le regroupement se fit à un tour de l'arrivée. Puis, à l'amorce du tournant final, Envol Allen fit justifier son nom, faussant compagnie au peloton qui ne put réagir. Erambo, qui tardait à changer de braquet, fut le seul à pouvoir produire un effort, certes à distance du lauréat, mais qui lui permit de venir prendre une très nette seconde place.

Grand Bornand débute tout schuss

Casaque de Jean-Claude Moreau Grand Bornand Dimanche 30 juin 2019 - Pour ses premiers pas en compétition, Grand Bornand affrontait six adversaires dans un maiden pour AQPS de 3 ans à Senonnes.
Placé en avant-dernière position durant le parcours par Laura Poggionovo, le grisou a prononcé son effort à l'extérieur dans la ligne droite finale. Accélérant bien dans les 200 derniers mètres, le fils de Montmartre a pris nettement le meilleur pour finir. Il s'impose ainsi dès ses débuts à domicile.

Casaque de Charles Green Cordey Rose Deuxième pour ses débuts à Chateaubriant le mois dernier, Cordey Rose espérait gravir une marche supplémentaire en prenant part au prix de Clairefeuille, maiden pour pouliches de 3 ans, à Argentan. Partie en retrait, la fille de Planteur a patienté en avznt-dernière position jusque dans le dernier tournant où elle fit mouvement en cinquième épaisseur. Venue librement sur la ligne de tête à 300 mètres du but, la partenaire de Maryline Eon a subi l'assaut de Palomba qui l'avait suivie dans son effort, toutes deux se détachant nettement du peloton. Sur le poteau, Cordey Rose concédait malheureusement une tête à sa rivale et terminait donc à nouveau à la deuxième place.

Casaque de Thierry Pigeon Gannat Un peu plus tard au cours de cette même réunion argentanaise, Gannat présentait le même profil que sa compagne d'entraînement et participait elle-aussi à un maiden pour 3 ans, AQPS cette fois, après avoir débuté par une seconde place à Vichy.
Progressivement releguée à l'arrière du peloton au gré des relais en tête de course, la fille de No Risk At All s'est rapprochée à l'amorce de la ligne droite finale. Lancée à la poursuite de Ginflix qui avait fait le trou à la sortie du dernier virage, la partenaire de Maryline Eon n'a pu combler son retard mais s'est assurée une nette seconde place, à nouveau.

Casaque de l'écurie Bella Felina Bella Enfin, pour clôturer la réunion argentanaise, Felina Bella s'est comportée comme ses camarades. Seconde en dernier lieu à Vichy après une victoire inaugurale, elle affrontait ses aînés dans le prix Cadoudal.
Placée au sein du peloton par Maryline Eon, la fille de Martaline a été un peu prise de vitesse dans le tournant final. Trouvant le jour côté corde à l'entrée de la ligne droite finale, elle a regagné beaucoup de terrain dans la phase finale, venant échouer sur le poteau à une tête du succès.

Festinette ouvre son palmarès avec brio

Casaque de Jean-Luc Couétil Samedi 22 juin 2019 - Après deux premières tentatives encourageantes, Festinette tentait d'ouvrir son palmarès dans le prix Altesse V, course réservée aux femelles AQPS de 4 ans sur l'hippodrome des Sables d'Olonne.
Confiée à Maryline Eon, la fille de Zambezi Sun n'a pas manqué cette occasion en s'imposant nettement au bout des 2.700 mètres du parcours.

Etatix défie les purs

Casaque de Mme Villaud-Ameline Mercredi 19 juin 2019 - Après une rentrée anonyme mais nécessaire le mois dernier, l'AQPS Etatix, vainqueur de "l'Arc des AQPS" l'an dernier, défiait à nouveau les pur-sang dans un handicap pour stayers d'âge au Lion d'Angers.
Placé au sein du peloton par Laura Poggionovo, le fils de Vision d'Etat parut pris de vitesse par l'attaque de La Zamtoff dans la ligne d'en face et perdit de précieuses longueurs sur les chevaux de tête. Courageux dans la phase finale, il regagna du terrain pour venir chercher la troisième place aux abords du poteau.

Débuts encourageants pour Gavina

Casaque de Mark Edwards Dimanche 16 juin 2019 - Gavina effectuait ses débuts en compétition à l'occasion du prix Dentelle II, à Corlay face à d'autres femelles AQPS de 3 ans, essentiellement inédites également.
Associée à Maryline Eon, la fimme de Martaline a réalisé un premier parcours encourageant, prenant le premier accessit à distance de la lauréate.

Casaque de Couétil Elevage Tazlie présentait le même profil que sa compagne d'écurie, à ceci près qu'elle affrontait davantage de chevaux expérimentés dans le prix du Postillon, toujours à Corlay.
Elle aussi montée par Maryline Eon, elle conclut au troisième rang pour ses premiers pas en compétition, ce qui est également intéressant pour la suite.

Elvira trosième du Grand Prix des AQPS à Nantes

Casaque de Mme Théard Mardi 11 juin 2019 - Seconde de groupe 3 en dernier lieu à Maisons-Laffitte, Elvira participait au Grand prix des AQPS à Nantes avec des ambitions légitimes.
Placée en milieu de peloton par Maryline Eon dans une épreuve menée à un rythme régulier par Eros des Lys, la fille de Poliglote s'est retrouvée sur la ligne de tête à l'amorce du dernier tournant. Attaquée tant à son intérieur par Eros du Quartier qu'à son extérieur par Fée Mano, elle se défendit remarquablement mais dut se contenter du second accessit pour finir.

Fée d'Ange placée à Savenay

Casaque de Marie-José Corbin Samedi 9 juin 2019 - Après des débuts intéressants, Fée d'Ange n'avait pas tout à fait confirmé pour sa deuxième sortie. Pour se racheter, elle disputait le prix Gilles Tartoué à Savenay, une épreuve réservée aux AQPS de 4 ans.
Associée pour la première fois à Mathieu Androuin, elle ne peut lutter pour la victoire mais obtint une trosième place, à la lutte.

Caravagio courageux second à Nantes

Casaque de Philippe Jeanneret Caravagio Mardi 4 juin 2019 - Après des tentatives infructueuses cette année à l'échelon supérieur, Caravagio retrouvait une épreuve qu'il avait remportée brillamment l'an passé sur les 2.400 mètres de l'hippodrome de Nantes.
Bien parti, le fils d'American Post a mené le peloton loin derrière Bid Adieu qui cherchait son salut dans la fuite. Revenu au contact avec celui-ci dans la cuvette, une longue lutte s'engagea dans la phase finale. Si le partenaire de Mathieu Androuin finit par avoir le dernier mot, il ne put endiguer l'assaut tardif de Smart Whip qui le toisa dans les derniers hectomètres.

>