Alain Couétil - Entraîneur de chevaux de courses à Senonnes (galop - plat et obstacle)

Bienvenue sur le site Internet d'Alain Couétil

Alain Couétil, entraîneur de chevaux de courses de galop, est heureux de vous accueillir sur son site Internet. Vous trouverez sur celui-ci tout ce qu'il convient de connaître sur son équipe, son écurie, ses chevaux, comment le contacter et bien sûr toute son actualité.

Aristocrate toujours là

Casaque d'Emilie Lafeu Lundi 19 octobre 2020 - Lauréat en dernier lieu de son maiden à Craon, Aristocrate montait logiquement de catégorie en s'attaquant à une classe 2 à Clairefontaine.
Placé dans le sillage de l'animatrice Karlarina, le fils d'Elusive City a cheminé tout le parcours dans cette position. S'il n'a pu répondre à la longue et franche accélération de la lauréate, le partenaire d'Olivier Peslier a néanmoins lui aussi pris du champ sur le reste du peloton resté comme lui côté corde. Seule Cabiya, isolée le long du rail extérieur, est parvenue sur le poteau à le devancer pour la seconde place.

Débuts encourageants de Génial d'Athon en haies

Casaque de Marie-José Corbin Genial d'Athon Lundi 12 octobre 2020 - A Nantes, Génial d'Athon débutait en haies après sa seconde place dans le grand prix des AQPS ici même.
L'épreuve fut conduite à bonne allure par Gatsby des Places, qui menait détaché, tandis que le fils de Doctor Dino patientait au sein du petit peloton. Décroché dans le petit bois par les chevaux de tête, le partenaire d'Alexis Poirier fit en revanche étalage de sa classe de plat dans la phase finale en finissant vite pour finalement échouer de peu à la troisième place.

L'écurie force 3 à Landivisiau

Casaque d'Emilie Lafeu Cristal Nonantais Dimanche 11 octobre 2020 - Pour ses débuts en compétition, Cristal Nonantais découvrait l'hippodrome de Landivisiau à l'occasion du prix Joseph Severe, épreuve pour 4 ans.
Parti en retrait, le fils de Falco a remonté tout le peloton à son rythme au cours du premier tour de piste pour prendre la tête à l'issue de celui-ci. Allongeant bien ses foulées dans le tournant final, il a perdu en route ses adversaires pourtant bien plus expérimentés que lui pour l'emporter de ce que Laura Poggionovo a voulu.

Casaque de Florence Legrand Genula Une demi-heure plus tard, une autre débutante foulait l'herbe grasse de Landivisiau : Genula, qui prenait part à un maiden pour 4 ans AQPS.
A l'arrière-garde durant le parcours, la fille d'Authorized a commencé à faire mouvement dans le dernier tour, à mi-ligne opposée, en faisant l'intérieur du peloton. La partenaire de Coline Ravelli a ainsi pris l'avantage à l'entrée de la ligne droite finale et a bien prousuivi son effort jusqu'au bout, malgré le terrain pénible, pour s'envoler vers son premier succès.

Casaque de Couétil Elevage Flanqueur de Brenu Dans l'épreuve suivante, Flanqueur de Brenu se présentait en chaud favori après avoir dispersé ses rivaux aux Sables d'Olonne dernièrement.
Une nouvelle fois monté à l'arrière-garde, le fils de Satri a patienté sagement jusqu'au dernier passage dans la ligne d'en face. Là, il a simplement allongé ses foulées pour venir sur la ligne de tête puis dynamiter le peloton. Dans le tournant final, la cause était déjà entendue et le partenaire de Laura Poggionovo n'avait plus qu'à rallier le poteau en toute quiétude, alignant un second succès par 10 longueurs d'avance sur son plus proche poursuivant.

Casaque de Couétil Elevage En fin de réunion, Meisterstuck effectuait sa réapparition automnale après des performances honorables en début d'année.
Tout de suite placé dans le groupe de tête, ls fils de Soldier Hollow emmena ce qui restait du peloton après que Savoyard ait pruis la poudre d'escampette, suivi à distance par Imago Jasius et Bacchus des Aigles. Mais alors qu'il menait toujours bon train, l'animateur trébucha, éjectant son jockey... et faisant tomber Bacchus des Aigles derrière lui. Meisterstuck n'avait donc plus qu'un rival devant lui mais celui-ci, nanti d'une avance confortable, ne se laissa approcher que de loin et le partenaire de Maryline Eon dut se contenter d'une nouvelle seconde place.

Casaque de Walter-Robert Swinburn Pour en finir avec les courses du jour, Pulse se présentait au Pin au Haras dans un maiden pour poulains de 3 ans, le prix du Haras de Montaigu, après avoir pris plusieurs accessits cette année.
Rapidement à proximité des animateurs, le fils d'Al Kazeem a bien accéléré dans la phase finale mais sans pouvoir rivaliser avec les deux premiers. Il termine donc troisième sous la selle de Mathieu Androuin.

Histoire de l'Art ouvre son palmarès

Casaque de Jérôme Guillet Histoire de l'Art Samedi 10 octobre 2020 - Engagée à Saint-Brieuc dans le prix de... Saint-Brieuc, Histoire de l'Art devait confirmer sa bonne deuxième place initiale du mois dernier à Moulins tandis qu'Haramat pouvait afficher des progrès.
Si la première, fille de Rail Link, se propulsait progressivement dans le sillage des premières, la seconde, par Manduro, occupait la position de serre-file. Dès le tournant final, la débutante Haymina semblait partie pour la gloire mais c'était sans compter sur la partenaire de Mathieu Androuin qui fit son intérieur dans les derniers hectomètres et vint prendre sa mesure sûrement aux abords du poteau, ouvrant ainsi son palmarès dès sa deuxième sortie. En retrait, et tout à l'extérieur, la partenaire de Laura Poggionovo regagnait beaucoup de terrain pour venir partager le second accessit avec Heureuse Allen.

Casaque de Couétil Elevage Un peu plus tard au cours de la réunion briochine, Grazano effectuait son retour à la compétition, sept mois après ses débuts corrects en obstacles sur le parcours du jour.
En antépénultième position durant le parcours, le fils de Mastercraftsman a attendu l'approche du tournant final pour faire mouvement dans le sillage de la débutante Garbure. S'il n'a pu suivre l'accélération finale de celle-ci, le partenaire d'Alexis Poirier a repoussé jusqu'au bout l'attaque de Man of Kiel pour conserver la seconde place.

Une victoire à L'improviste

Casaque de Thierry Pigeon L'improviste Jeudi 8 octobre 2020 - Passé sur le programme des stayers depuis plusieurs mois, L'improviste abordait le quinté prix Jouvence à Saint-Cloud avec l'espoir de faire mieux que lors de l'épreuve craonnaise.
Attentiste au sein du peloton, calé contre le rail, le fils de Vision d'Etat a subi la course animée par Sagaroi. Dans la ligne droite finale, le peloton s'est dégagé en pleine piste, laissant un boulevard au partenaire de Maryline Eon qui a pu progressivement regagner du terrain sur l'animateur qui avait creusé un écart conséquent en démarrant le premier. Stimulé par Flûte en Sol qui venait l'attaquer à mi-ligne droite, L'improviste finit le mieux sur le terrain lourd parisien et vint prendre l'avantage dans les derniers hectomètres pour remporter son premier succès de la saison.

Hester d'Athon, un courant d'air à Angers

Casaque de Mme Marie-José Corbin Hester d'Athon Samedi 3 octobre 2020 - Débutant tous les deux en compétition, Hester d'Athon et Hart So Big n'ont pas manqué leurs premiers pas à l'occasion du prix Courant d'Air à Angers face à des adversaires qui avaient déjà pour certains, un embryon d'expérience.
La fille de Doctor Dino nécessita durant tout le parcours une grande attention de Maryline Eon qui l'aida à garder le contact avec le peloton, bien qu'à l'arrière-garde et à l'intérieur de celui-ci. De con côté, le fils de Martaline eut moins de difficultés durant le parcours, bien que subissant les différents relais en tête de course qui le firent reculer au fur et à mesure des avant-postes au milieu du groupe. Dans la phase finale, Hester d'Athon finit par trouver la cadence dans le dos d'Holita Mome, qui avait remporté sa course de débuts. Toutes deux restées le long de la corde, elles dominaient le retse du peloton et la représentante de Mme Corbin se défit avec assurance de cette rivale dans les derniers hectomètres pour ouvrir son compteur dès ses débuts. Pour Hart So Big, la ligne droite fut prometteuse également. Contraint aux extérieurs dans le tournant final, le partenaire de Laura Poggionovo fut un peu perdu au centre de la piste pour produire son effort mais il revint prendre la troisième place.

Genola, Guyane et Fadhila retrouvent des couleurs

Casaque de Pauline-Marie David Genola Samedi 26 septembre 2020 - Après des accessits dans les Groupe 3 pour AQPS, Genola redescendait de catégorie et briguait logiquement un succès dans le prix Adrien Besnouin à Argentan, tant la concurrence semblait évoluer un ton en dessous d'elle.
Prenant ses responsabilités dès le départ, la fille de Martaline mena à allure régulière sans se soucier de ses rivaux, Gepetto la suivant à distance. Celui-ci tenta un instant de la rejoindre dans la ligne opposée mais il dut rapidement se résoudre à laisser filer la partenaire de Maryline Eon. Cette dernière, jugeant de son avance confortable, n'eut même pas à solliciter Genola qui se contenta donc de faire le tour de piste à son rythme pour s'imposer de loin.

Casaque d'Olivier Auneau Guyane De son côté, aux Sables d'Olonne, Guyane tentait toujours de remporter son premier succès après être passer à plusieurs reprises proche de la victoire. Elle espérait vaincre le signe indien dans le prix Joseph Kerbiriou.
Rapidement portée à proximité de l'animatrice Gigi Dancer, la fille de Gris de Gris prit les choses en main pour aborder le dernier tour de piste, durcissant l'épreuve. Sous la pression de Girlish de Grugy dès la mi-tournant final, la partenaire de Mathieu Androuin ne relâcha jamais son effort pour, enfin, découvrir les joies d'un premier succès.

Casaque de Maël Thépot Fadhila Pour clôturer ce tour du grand ouest des hippodromes, Fadhila avait pour mission de confirmer son retour en forme, ponctué par un succès à la Roche Posay dernièrement. Elle participait au prix Alain de Montillet à la Roche-sur-Yon, cette fois.
En position de serre-file durant le parcours, la fille de Sageburg commença à faire mouvement dans le dernier kilomètre, venant librement sur la ligne des premières pour aborder la ligne droite finale, tuant tout suspense quant à l'issue de la course. Et c'est donc sans avoir plus d'émotions qu'avec Genola que Maryline Eon signa son coup deux pour l'écurie, qui était également un coup de deux à la suite pour Fadhila.

Anamorphose proche du succès

Casaque du Haras du Mézeray Vendredi 25 septembre 2020 - En progrès dernièrement à Clairefontaine, Anamorphose devait continuer sur la pente ascendante à l'occasion du prix Claude Brosseau, maiden pour 3 ans au Mans.
Au sein du peloton durant le parcours, la fille de Soldier Hollow s'est rapprochée à couvert dans le tournant final pour venir attaquer l'animatrice Rosala dès l'entrée de la ligne droite finale. Flottant toutes les deux à mi-ligne droite, elles ont finalement ouvert la porte à Karlarina, qui les filait jusqu'alors. Cette dernière a profité de l'aubaine pour accélérer et prendre le meilleur sur la partenaire de Maryline Eon qui dut donc se contenter de la seconde place.

La journée des premières pour Champy Charm, Aristocrate et Alaya de Beaumont

Casaque de Thierry Pigeon Champy Charm Dimanche 20 septembre 2020 - A la recherche d'une première victoire, Champy Charm prenait part à un handicap pour stayers de 3 ans.
Rapidement en tête, le fils de Charm Spirit a mené à bonne allure durant la première partie de la course. Lorsque Laura Poggionovo a tenté de réfréner les ardeurs de son partenaire, Funcky Boy a pris son relais et Champy Charm a attendu les 400 derniers mètres pour l'attaquer. Il reprit alors le meilleur puis repoussa sûrement l'offensive tardive de Rocca You pour ouvrir son palmarès.

Casaque d'Emilie Lafeu Aristocrate Bon second dernièrement, Aristocrate espérait améliorer son classement en disputant le maiden prix du Maine à Craon.
Menant le peloton derrière Djidji l'Amorosa qui mettait un bon rythme à l'épreuve, le fils d'Elusive City a pris le meilleur dans le tournant final, poursuivi par l'autre favori, Gladys Senora. Mais le partenaire de Maryline Eon avait laissé la galanterie au box et ne se laissa jamais approcher par sa rivale, l'emportant brillamment.

Casaque de Joël-Jean Hamon Alaya de Beaumont De son côté, à Landivisiau, Alaya de Beaumont ne pouvait que s'améliorer par rapport à ses débuts. Elle participait au maiden prix de Coat-Meur.
La mieux partie, la fille d'Authorized a animé l'épreuve à bonne allure, écrémant le peloton au fur et à mesure de la course. A l'entrée de la ligne droite, la partenaire de Mathieu Androuin a placé une accélération qui l'a mise hors de portée d'un éventuel retour de ses rivales. Elle ouvre ainsi son palmarès par KO.

Casaque de Couétil Elevage Comme ses compagnons d'écurie, Tazlie était elle-aussi à la recherche d'un premier succès. Elle disputait le prix Fynomis, épreuve pour 4 ans.
Au sein du petit peloton durant le parcours, non loin de la tête de course, la fille de Rail Link a répondu au démarrage des premiers dans le tournant final. La partenaire de Mathieu Androuin fut la seule à pouvoir suivre l'animateur Bring the Action dans la phase finale sans toutefois pouvoir mettre en doute la supériorité de celui-ci.

Casaque du Haras du Logis Enfin, Ta vie en Rose tentait quant à elle de montrer qu'elle pouvait gagner ailleurs que sur la fibrée de Pornichet en prenant part au prix Centrakor.
En épaisseur durant le parcours (mauvais numéro de corde), la fille de Sri Putra s'est progressivement rapprochée de la tête et prendre le sillage de l'animateur Gold des Sources. Lorsque celui-ci redémarra à l'entrée de la ligne droite finale, elle ne put garder le contact et dut se contenter finalement de la troisième place, à distance, sous la selle de Mathieu Androuin.

L'écurie passe la seconde en province

Casaque de Pauline-Larie David Dimanche 13 septembre 2020 - Après une course de débuts, Just Like devait montrer des progrès dans le prix de Royan Atlantique, maiden pour 3 ans sur l'hippodrome de la Roche-Posay.
Immédiatement dans le sillage de l'animateur Grand Jailly, la fille de Sri Putra a été gênée dans le tournant final, ce qui lui a fait perdre de précieuses longueurs alors que la course se décantait. La partenaire de Maryline Eon s'est toutefois bien ressaisie pour venir prendre sûrement la seconde place dans la phase finale, à distance de la lauréate qui était inapprochable.

Casaque de Walter Swinburn Une heure plus tard, Pulse prenait part au prix du Casino de la Roche-Posay en espérant ouvrir son palmarès.
Progressivement rabattu en tête par Mathieu Androuin, tout en étant contrarié par Louve des Nads, le fils de Al Kazeem a accéléré dans le tournant final, tentant de faire le trou. Malheureusement pour lui, Sunbeam vint le dominer dans les derniers hectomètres, l'obligeant à devoir se contenter d'une nouvelle seconde place.

Casaque de la Haute Perrière Pour clôturer la réunion dominicale, Dylaban était lui aussi à la recherche de son premier succès de l'année et participait au prix des Bénévoles.
Rapidement dans le sillage de l'animateur Noordhout, le fils de Dylan Thomas est venu prendre le meilleur dans le tournant final. Le partenaire de Laura Poggionovo ne put toutefois s'opposer au retour de Makzeem dans les derniers hectomètres et dut se contenter d'un nouvel accessit.

Casaque d'Isabelle de Saint Anthost Enfin, à Ploërmel, Farah di Belle essayait de confirmer sa récente victoire obtenue à Loudéac en prenant part au prix de Bretagne.
En position d'attente dans un peloton emmené au galop de chasse par Diyamindar, la fille de Doctor Dino a concédé un peu de terrain lorsque Dutch Doctor a réveillé le petit groupe à l'amorce du tournant final. Lançant son sprint au début de la dernière ligne droite, la partenaire de Coline Ravelli a fini vite mais trop tard pour menacer Dutch Doctor et termine donc elle aussi au second rang.

Et à la fin, c'est encore elle qui Gannat

Casaque de Thierry Pigeon Gannat Jeudi 10 septembre 2020 - Gannat est définitivement la jument des grands rendez-vous. Après avoir fait sienne le prix Jacques de Vienne, Groupe 1 des 3 ans, elle a récidivé cette année en remportant l'Arc des Triomphe des AQPS, le prix de Craon, Groupe 1 également. Et peu importe le terrain, très lourd comme à Saint-Cloud ou bon comme à Longchamp. La marque des grandes.
La fille de No Risk At All attendit son heure en antépénultième position durant le parcours et elle traînait encore à l'arrière-garde à l'entrée de l'ultime ligne droite. Sans s'affoler, la partenaire de Laura Poggionovo patientait jusqu'à trouver l'ouverture au sein du peloton pour jaillir et venir menacer Gingermix et Flasher qui avaient pris l'ascendant un peu plus tôt. Une fois leur mesure prise, il ne lui restait plus qu'à repousser nettement, comme le mois dernier, l'attaque de Folly Foot pour aller inscrire son nom au palmarès de cette belle épreuve.

Flasky reprend le cours de ses succès

Casaque de Jean-Luc Couétil Lundi 7 septembre 2020 - Redoutable depuis le début de sa carrière avec dèjà 4 succès en 7 essais, Flasky se présentait dans le prix de Beauchêne avec les ambitions d'améliorer encore ses statistiques.
En position de serre-file durant le parcours, le fils de Sageburg a attendu que le jour se fasse à l'entrée de la ligne droite finale pour pulvériser ses rivaux du jour en leur infligeant onze longueurs d'avance en moins de 300 mètres ! Il était associé à Mathieu Androuin.

Casaque d'Hervé d'Armaillé En ouverture de cette belle réunion, Hôtel Dieu cherchait à confirmer sa récente et nette victoire en prenant part au prix Richard de Gennes contre d'autres 3 ans, et notamment la redoutable Harmonie Star, déjà double lauréate de Groupe 3.
Dès l'ouverture des stalles, le fils de Rail Link prenait le sillage de la grande favorite dans une course menée à bon train par Heole Black. Dans la phase finale, la partenaire de Maryline Eon tentait en vain d'inquiéter sa rivale mais dut se contenter d'une bonne deuxième place.

Leçon d'histoire à Moulins

Casaque de Jérôme Guillet Dimanche 6 septembre 2020 - Pour ses débuts en compétition, Histoire de l'Art se déplaçait à Moulins pour y disputer un maiden réservé au AQPS de 3 ans.
Au sein du peloton durant le parcours, la fille de Rail Link a quitté la corde dans la phase finale pour tracer une bonne fin de course sous la selle de Maryline Eon, en retrait du lauréat Historien.

Danses Cavalières renoue avec le succès

Casaque de l'écurie A.B.U. Samedi 5 septembre 2020 - Régulière depuis le début de l'année, Danses Cavalières cherchait tournait autour du pot dans les handicaps. Le prix de la Touche à Craon pouvait lui permettre de décrocher enfin la timbale.
Placée immédiatement dans le sillage des animateurs, la fille d'Authorized a été sollicitée dès le tournant final par Mathieu Androuin pour anticiper le démarrage de ceux-ci. Tenace, sa longue accélération a fini par lui permettre d'emporter la décision dans les derniers hectomètres.

>